La fin du salariat?

Publié le par Luisito


En France, 91% de ceux qui travaillent (on ne parle donc pas des enfants, retraités, chômeurs...), sont des salariés!
Autant dire qu'avec un article comme cela, je parles d'un sujet qui touche tout le monde.

De cet état de fait, où l'humain en est réduit à vendre sa force de travail, tout le monde s'en plaint:
  • Exploitation de l'homme par l'homme
  • Manque de partage des bénéfices
  • Manque d'initiative du a une hierachie pesante, du au lien de subordination
  • Pas de liberte
  • Peu de recuperation du fruit de son travail
  • etc...
On s'en plaint, mais on s'en contente. Pourtant des solutions existent, existaient et existeront.
Attention, je ne vais pas citer l'exemple du "Communisme" de type "sovietique", qui ne propose pas la fin du salariat, mais une generalisation du salariat!

  Broken Chains

Être chef d'entreprise
Bon ok, on a plus de chef, mais on a des salariés. C'est effectivement une idée, si on en a marre d'être au bas de la hiérarchie, il suffit de monter sa boite et d'être, de fait, en haut de celle-ci. Ça ne fait en aucun cas disparaître le salariat... sauf pour l'entrepreneur.

Être indépendant

Je ne vais pas revenir sur les professions libérales et artisanat. Tout le monde voit de quoi il s'agit.
Plutôt que de travailler au sein d'une entreprise avec un contrat de travail (de type CDI, CDD ou intérim), on peut avoir un contrat commercial avec lequel on vend un service, une prestation.
Ça revient finalement au même que pour le salariat classique. Seul détail: on a pas de lien hiérarchique. Mais bon l'entreprise qui vous paye a tout le pouvoir car... c'est eux qui payent (ou pas)!

Coopérative de production (SCOP)
Cela peut prendre plusieurs aspect. Pour faire simple, juridiquement on est toujours salarié. Mais a la nuance qu'on est salarié-associé. En ce sens, les prises de décision se fait entre coopérateurs, en vote démocratique (un associe = une voix), les bénéfices sont repartis entre associés.
Donc il n'y a pas de patron, pas de subordination.
Pour plus de renseignements: wikipedia.

Coopérative d'entrepreneur
Contrairement a la coopérative de production, chaque coopérateur est indépendant dans son activité. Il travaille et l'argent dégagé par son activité lui revient (aucune répartition). La coopérative est la pour supporter le projet en terme administratif et logistique. Concrètement le coopérateur est salarié.
C'est une bonne façon de lancer une entreprise, d'être son propre patron, tout en mettant en commun les activités tiers (comptabilité, fiche de paye, facturation...)
Pour plus de renseignements: wikipedia.

Wall Of Peace - Moscow

Voila, c'était quelques idées pour sortir du salariat. Si l'idée est de sortir du schéma "exploite vs. exploiteur", la coopérative, est une bonne structure. Toutes ces solutions sont légale et on un réel statut juridique.
Le reste est encore a inventer...

Comme d'habitude, quelques petites videos:


Commenter cet article